Inde

Jaipur: Capitale du Rajasthan


On devait partir en Inde et on savait pas trop trop où aller du coup on a commencé à regarder les endroits où l’on pouvait faire de belles photos. On voulait garder le Taj Mahal pour un prochain voyage, on hésitait entre Jodhpur, Jaipur et Goa. Comme on voulait autre chose que des plages (Goa) et que Jodhpur nécessitait  une escale supplémentaire on a opté pour Jaipur de plus en checkant un peu Pinterest et Instagram on s’est vite dit que cette ville avait vraiment l’air magnifique.

Donc on a booké nos billets !

Géographie

Le Rajasthan est dans le Nord ouest de l’Inde c’est un état très désertique.

Les villes importantes sont : Jaipur, Kota, Udaipur et Jodhpur.

Le Rajasthan est formé de deux parties très distinctes :

  • Le nord-ouest, où s’étend le désert du Thar bordé par la frontière du Pakistan, (On ira un jour, mais quand ça se sera calmé au niveau géopolitique)
  • Le sud-est, où l’on trouve la vallée de la Chambal, beaucoup plus peuplée, séparée du désert par la chaîne des Aravalli.

Culture

Le Rajasthan n’a jamais pu être unifié en une entité, mais l’empereur moghol Akbar (regardez Jodhaa Akbar…mais seulement si vous avez 3h45 à perdre et que vous adorez le Bollywood), a décidé de créer une réunion des différents vassaux rajputs en une province divisée en plusieurs États appelée Rajputana. Résultat, la culture est mixte Hindou et Moghol.

Habitants

D’après le recensement de 2011, le Rajasthan compte environ 90,5 % d’hindous, 9,05 % de musulmans, 1,27 % de sikhs et 0,90 % de Jaïns source Wikipédia que je ne remettrai pas en question. Cependnat la population est très différente du sud de l’Inde physiquement comme culturellement.

Sanitaire

Comme toutes les villes d’Inde Jaipur est relativement sale cependant comparée à Chennai ou Pondichéry nous avons trouvé la ville beaucoup plus propre. Il faut toutefois comme partout dans ce pays faire attention à l’eau, ne consommer que l’eau en bouteille, éviter les blessures ou posséder un kit de désinfection sur soi pour éviter les infections. Au niveau de la nourriture nous avons mangé partout et n’avons connu aucun désagréments au niveau intestinal mais on est plutôt solides de ce coté là. Dans les hôtels vous pouvez consommer des glaçons qui sont fait à partir d’eau purifiée si comme nous vous n’avez peur de rien. On nous a conseillé de partir avec une trousse médicale contenant anti-diarrhéique, anti douleurs, désinfectants… Mais on ne l’a pas prise.

Climat

Comme le Rajasthan est situé dans une région désertique, la saison des pluies ne dure que 3 mois (juin, juillet et août). Nous y sommes allé pendant la saison sèche et chaude (début mai) à cette période il n’est pas rare que la température dépasse largement les 40ºC. L’air étant extrêmement sec lors de nos visites même en buvant près de 3 litres d’eau par personne nous ressentions les effets de la déshydratation. ça reste un chaude tolérable cependant pensez à amener un stick pour les lèvres et des vétaments amples et légers.

Transports

Comme toutes les villes en Indes vous pouvez opter pour plusieurs types de transport (Taxis, Rickshaws, transports en communs). Nous avons choisi de prendre un taxi à la journée et le même taxi pendant nos 3 jours sur place ils venait nous chercher à l’hôtel et nous emmenait partout pour environ 3000 roupies/jour. Vous pouvez vous faire transporter pour moins cher avec des rickshaws mais si vous êtes dans un hôtel éloigné comme c’était notre cas ça peut devenir compliqué. Une fois en ville par contre le rickshaw est économique mais n’hésitez pas à négocier les prix ils ont tendance à les multiplier par 2 voir 10 !

Visites

Comme nous n’avions que deux jours devant nous, nous nous sommes concentré sur les lieux qui nous tenaient vraiment à cœur. Nous avons réussi à tous les faire mais au prix de journées marathons.
Le premier jour nous avons fait le City Palace, la maison des vents, le Monkey temple.
Le deuxième jour nous avons fait Amer Fort et Nahagarth Fort.

Premier jour :

Le City palace est la demeure du Maharadjah de Jaipur et une des partie du palais est d’ailleurs toujours occupée par la famille royale. Comme tous les palais de maharadjas tout est fastueux à l’intérieur, lustres en cristal, trône en argent massif, pièces en marbre etc… je vous conseille de prendre un guide pour la visite et de faire la visite complète de toutes les pièces c’est absolument splendide. La visite avec le guide coûte 2500 roupies par personne.

Le Wind palace :

Nous n’avons pas visité le wind palace seulement pris des photos de la façade depuis le « roof top » du café d’en face. La face est aussi impressionnante en vrai qu’en photo.

 

Monkey temple :

A l’est de la ville à environ 20mn de voiture vous pouvez aller visiter le Monkey temple. C’est un vieux temple qui sert de barrage et dont les eaux sont sacrées pour les indiens. Ils viennent nombreux se baigner ici pour se “purifier” ce qui au vu de la qualité de l’eau est assez surprenant. C’est aussi l’habitat d’environ 2000 singes. Contrairement à d’autres pays, les singes de ce temple ne sont ni agressifs, ni voleurs. Si vous achetez pour 50 roupies de bananes avant de venir vous aurez la possibilité de les voir grimper sur vous et de les nourrir sans qu’ils vous piquent vos lunettes ou votre appareil photo.

Nous avons après cette visite et sur le chemin du retour vers l’hôtel été admirer le Water Palace. La rue devant le lac est le mieux de rassemblement des habitants de Jaipur qui viennent par centaines à la tombée de la nuit voir le palace s’illuminer. Vous pouvez faire une balade à chameau à cet endroit pour environ 1000 roupies par personne ce qui bien entendu est un attrape touriste.

Deuxième jour:

Nous sommes allé à Amer pour visiter le Fort avant de rejoindre le Fort nous avons été admirer le penna meena, un ancien puits aménagé en escalier sur huit étages. A la suite de la noyade d’un indien les autorités ont depuis interdit l’accès au public. Le site reste tout de même très beau. Mais préparez vous à vous faire engueuler et a payer un bakchich.

Amer Fort:
Ancienne demeure du roi ce Palace recèle mille pièces, de nombreux étages ainsi que d’ingénieuses créations (hammam, sauna, jacuzzi) ce Fort est un mélange d’architecture moghol et indu ce qui se retrouve dans de nombreux motifs et moucharabiehs. Je vous conseille aussi de prendre un guide qui pour 200 roupies vous expliquera l’histoire du Fort. Le prix d’entrée est de 1000 roupies par personne qui peut descendre à 200 roupies sur présentation d’une carte d’étudiant. Ce Fort est connecté par un souterrain au Jargaiht Fort par un tunnel de 2km de long. Nous n’avons pas eu le temps de visiter le Jagairth Fort qui expose le plus gros canon du monde faute de temps. Une prochaine fois sûrement.

 

Nahargath fort

Nous avons visité ce Fort car il est connu pour être un des plus beaux point de vue de la ville pour les coucher de soleil et l’emplacement d’un restaurant panoramique réputé le « once up on a time » qui propose de nombreux plats indiens avec une vue sur tout l’ouest de Jaipu. Le restaurant est habité par de quelques singes qui courent sur les toiles tendues au dessus des tables. Pas de panique ils sont gentils

Troisième jour :

Jawahar circle et Patrika gate: sur le retour vers l’aéroport nous nous sommes arrêtés au jawahar circle pour admirer sa porte d’entrée. Cette porte assez haute est formées de plusieurs arches avec des scultures en bronzes et de magnifiques fresques aux couleurs pastel à voir absolument. C’est le coin de prommenade matinal de beaucoup d’indiens.

En Conclusion :

Nous avons tous les deux trouvés la ville magnifique et la nourriture est divine. L’hôtel ou nous avons séjourné était tout simplement idyllique et nous vous le recommandons chaudement. C’est une ville où nous retournerons rapidement pour finir de visiter ce que nous n’avons pas vu.


You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply

    This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.